CVT_Le-Chant-des-dunes_3338

"Le chant des dunes", de John Connolly suit "sous l'emprise des ombres". Nous y avions laissé Charlie Parker en mauvais état, très mauvais état.

Cela explique sa convalescence dans une petite ville du Maine, Boreas. Mais il n'y a rien à faire, même convalescent, Charlie attire les ennuis, ou plutôt, son radar personnel les détecte.

Et son radar personnel lui dit que sa petite voisine, Ruth, qui vit seule avec sa fille Amanda, a peur de quelque chose. Mais de quoi ?

Bien sûr, un cadavre vient s'échouer sur la plage...... une maison brûle avec les corps de toute une famille moins un... un barman est torturé à mort, tout comme sa femme. Cela fait beaucoup et pourtant, rien ne semble relier toutes ces morts.

Et en toile de fond, la chasse aux vieux nazis est ouverte par les services de l'état américain, bien embarrassés par ces vieillards naturalisés encombrants. Ils aimeraient bien les expulser vers l'Allemagne, pour qu'ils y soient jugés, mais pour cela, il faut les déchoir de leur nationalité américaine et cela ne peut se faire sans preuve.

Où trouver des preuves après tant d'années, tant de décennies ? Cela finit parole contre parole, mais qui dit vrai et qui ment ? Et un mensonge répété pendant plus de soixante-dix ans ne devient-il pas une vérité ?

Et quel rapport avec tous ces morts actuels ?

Charlie est en chasse et il ne chasse pas seul, Louie et Angel ne sont jamais bien loin.

J'ai dévoré ce livre. Le mélange des genres, polar et histoire, est fluide et cette "chasse aux nazis" version US bien expliquée et sans concession pour ce pays qui a accueilli sciemment des nazis pour lutter contre les communistes.

Cerise sur le gâteau : la vie de Charlie prend un nouveau tournant qui devrait rendre la suite de ses aventures très...... intéressante.