CVT_Le-beau-mystere_1976

Revoilà l'inspecteur-chef Gamache et son adjoint, Beauvoir, enquêtant sur un crime commis au cœur de la forêt sauvage du Quebec.

Imaginez : un moine, membre d'une communauté sensée avoir disparu depuis des siècles, les Gilbertins, a été tué dans un monastère perdu au fond des forêts canadiennes, loin de toute civilisation.

L'enquête devrait être facile : personne n'a pu entrer ou sortir du lieu du crime. L'assassin est toujours là et le nombre de suspects est limité aux moines.

Pourtant, rien n'est simple dans cette enquête.

Le lieu du crime, un monastère, la personnalité de la victime, le chef de chœur, celle des suspects, des moines, et les causes de la mort, une possible ouverture au monde, baignent dans une atmosphère religieuse extrême où la musique et les chants grégoriens sont omniprésents.

Il faut tout le talent de Gamache pour faire parler ses hommes qui ont fait le vœu du silence.

Mais l’inspecteur chef et son adjoint se remettent avec difficulté de l’attentat qui a failli leur coûter la vie (voir « Enterrez vos morts »).

Pour compliquer le tout, l'ennemi juré de Gamache, Francoeur, débarque au couvent. Pourquoi ?

Pour le savoir, il va falloir aller jusqu'au bout de l'histoire.