les-proies-du-lac

Les enquêtes d'Ellie MacIntosh se déroulent dans le Wisconsin, pays de chasse, de pêche et de climat contrasté. Ellie est inspectrice et elle traque un fantôme. Un fantôme qui fait disparaître les femmes.

Il n'y a aucune trace, ni de lui, ni d'elles................ pas de piste, pas de corps, rien, jusqu'à l'arrivée de Bryce Grantham venu se reposer dans le chalet familial, en plein hiver glacial et qui n'arrête pas de percuter l'enquête à chaque virage : il est le dernier à avoir vu la dernière victime, il est le premier à trouvé un corps de victime,....... et ce n'est que le début.

Si Ellie ne le trouvait pas si mignon, il serait le suspect idéal.

"Les proies du lac" est un bon petit polar qui se lit bien. Bien construit, sans fioriture inutile et sans caricature extrême, ni des enquêteurs ni du coupable. Un bon moment à passer.

Le suivant, "secrets enterrés", change en partie de décor en quittant la forêt et les lacs pour entrer dans la jungle urbaine de Milwaukee, sans pour autant perdre le lien avec les racines d'Ellie.

Deux enquêtes s'y mélangent sans se mêler et le passé vient légèrement perturber le présent d'Ellie.

Son grand-père découvre un squelette enterré sur sa propriété et un tueur de flic dégomme ses collègues à un rythme inquiétant. Difficile de garder la tête froide.

J'aime bien.