Pour lutter contre la canicule, j'ai trouvé la solution : lire "Enterrez vos morts" de Louise Penny. Cela se passe au Québec, en plein hiver !! On y parle de neige, tempête de neige, glace, et compagnie.

Un nouvel auteur pour moi que j'ai dévoré. Moralité : c'est le dernier paru d'une série, je vais donc lire la série depuis le début.

Mais parlons d'Enterrez vos morts pour l'instant. Un polar très bien écrit, documenté, à multiples tiroirs et pourtant, pas de mélange compliqué entre les histoires. Il se lit avec fluidité et appétit.

Quatre mystères sont traités en même temps :

  • Si Olivier l'a tué, pourquoi a-t-il déplacé le corps
  • Où est enterré le père fondateur du Québec, Samuel de Champlain
  • Qui a tué Augustin Renaud, l'excentrique et fou furieux archéologue amateur
  • Qu'est-il arrivé à l'agent Morin

Si deux des mystères sont liés, les autres n'ont rien à voir ensemble et pourtant, la résolution de ses énigmes coule avec la fluidité sur Saint Laurent.

L'auteur mêle habilement l'histoire de la fondation du Québec et de la ville de Québec, Champlain et le monde moderne avec une description très tentante du vieux Québec. Les rivalités entre francophones et anglophones, l'indépendantisme sont traités avec finesse.

Trois des mystères sont résolus (faudra lire le livre pour savoir lesquels) mais au fond, il s'agit surtout du long cheminement de deux hommes vers, peut-être pas la guérison, mais l'acceptation. Armand Gamache, inspecteur chef et son adjoint, Jean Guy Beauvoir, grièvement blessés, rescapés d'une attaque terroriste sans précédant au Québec.

L'histoire et le passé sont omniprésents dans ce livre, mais c'est réellement du présent qu'il faut guérir.