Douglas Preston et Lincoln Child jouent à merveille avec le thriller à glacer le sang, limite horreur (pas toujours limite d'ailleurs) et la science fiction. Est-ce d'ailleurs de la science fiction ou bien de la science par anticipation ?

Le fait est que leur style est ébouriffant et leurs personnages très atypiques. Ormis Le piège de l'Architecte et cauchemar génétique, toutes les histoires ont un lien : les personnages se mêlent et se croisent au hasard des enquêtes.

Présentons d'abord le plus important : l'agent John Aloysius Pendergast du FBI.

Etrange et énigmatique Pendergast. Riche, assurément, héritier d'une vieille famille du continent installée en Louisiane. Cultivé, intelligent, et bien plus que tout cela encore.

Mais.............. une famille de cinglés, de sociopathes, à commencer par Cordelia, sa grand-tante, enfermée à vie dans un hôpital psychiatrique où personne n'ose l'approcher sans précaution. Meurtrière de toute sa famille. Et elle n'est que le reflet de bien des membres de cette famille où intelligence cotoie folie et où la limite franchie mène droit au meurtre. N'oublions pas le plus meurtrier et le plus dangereux : Diogène, le propre frère de Pendergast.

Pendergast semble passer sa vie à essayer de réparer les fautes de sa famille. Une pénitence qu'il accomplit envers et contre tout et tous.


Vincent D'Agosta : lieutenant au New York Police Department dans "Superstition", il va fidèlement aider Pendergast, jusqu'à perdre son poste et l'amour de sa vie. Personnage principal aux cotés de Pendergast dans la plupart des histoires, il va jusqu'au bout de son amitié avec Aloysius, aveuglément, jusqu'à venger sa mort sans la moindre hésitation (enfin sa mort...... peut-être !!!). Mal aimé de sa hiérarchie, flic jusqu'au bout des ongles, Vincent trouve en Pendergast la même quête de la vérité que lui, en plus énigmatique, car rien chez lui n'est énigmatique.

William Smithback : journaliste fureteur mais au coeur en or, il participe à pratiquement toutes les aventures et paye souvent de sa personne. Poursuivi par des monstres dans "superstition" et "le grenier des enfers", cobaye d'un savant fou dans "la chambre des curiosités", poursuivi par des sorciers dans "les sortilèges de la cité perdue", il voue un attachement et une confiance sans borne à Pendergast.

Nora Kelly : Archéologue spécialisée sur les indiens d'Amérique, elle apparait dans "les sortilèges de la cité perdue" aux côtés de Smithback, le journaliste. Elle part ensuite travailler au Muséum d'histoire Naturelle de New York et participe donc activement à "la chambre de curiosités", au "violon du diable", à "Danse de Mort" et au "Livre des trépassés".

Margot Green : d'abord étudiante au Museum d'Histoire Naturelle de New York dans "Superstition", on la retrouve en première ligne dans "le grenier des enfers" pour apparaitre en guest star et professeur au muséum dans "Danse de Mort" et Le livre des Trépassés"

Et les personnages "majeurs" d'une histoire qui apparaissent en guest star dans les autres

Eli Glinn : président d'Effective Engineering Solution SA. L'homme qui résout les problèmes d'ingénierie les plus incroyables. Debout sur ces deux jambes dans Ice Limit, on le retrouve défiguré et dans un fauteuil roulant dans "Danse de Mort " et "le livre des trépassés". Incroyablement intelligent et rationnel. Trop peut-être. L'échec, il ne le connait pas.

Viola Maskelene : l'amour de Pendergast, lady italienne et archéologue de renon, elle apparait dans "le violon du diable" et suivra ensuite toutes les aventures de Pendergast

Constance Green : présente sans qu'on le sache dans "la chambre des curiosités", elle est toujours là, en demi-teinte, dans "le violon du diable", "danse de mort". Son rôle prend soudain de l'importance dans "le livre des trépassés" où l'on découvre enfin, qui elle est.

Corrie Swanson : héroïne atypique et gothique de "les croassements de la nuit" aux côtés de Pendergast, elle va devenir sa protégée et apparaître furtivement dans "danse de mort".

Les personnages mineurs qui sont presque toujours là sans jamais jouer un rôle de premier plan :

Proctor : le chauffeur de Pendergast, énigmatique et taciturne
Wren : vieux, très vieux, mais pas aussi vieux que les livres qu'il étudie la nuit, à la bibliothèque de New York. Il est l'archiviste qui triera les trésors retrouvés au 891 riverside drive (la chambre des curiosités) et le tuteur, après Pendergast, de Constance Green.
Laura Hayward : Capitaine à la brigade criminelle du NYPD, elle a fort à faire pour aider D'Agosta sans mettre en péril sa propre carrière.

Et voilà la sarabande qui commence et nous mène de l'enfer vert de l'Amazonie à l'enfer glacé du Cap Horn, de l'enfer éteint (ou pas) des falaises habitées des anasasis à l'enfer des tunnels abandonnées du métro de New York, de l'enfer des plaines du Mid West à l'enfer personnel de Pendergast, sa famille.

Impossible de s'ennuyer. Difficile aussi de fermer l'oeil sereinement après cela.

Tous les méandres de l'esprit humain sont explorés, dans ce qu'ils ont de pire mais aussi de meilleur. Et le meilleur dans tout cela, c'est la fidélité, l'amitié, la confiance absolue que se vouent les protagonistes des histoires.

Et au passage, des thèmes comme l'immortalité, les mutations génétiques, la création du monde, viennent ajouter une touche scientifique à tout ce sang répandu, parce que ça saigne beaucoup dans toutes ces histoires.





ice_limitsuperstitiongrenier_des_enferssortil_ges_de_la_cit__perduecroassements_de_la_nuitchambres_des_curiosit_sviolon_du_diabledanse_de_mortlivre_des_trepass_s